• Avoir des petits zèbres à la maison...

    ce n'est pas de tout repos. Bien des personnes pensent que c'est une chance d'avoir des enfants à haut potentiel, autrement dit surdoués, or c'est loin d'être facile à gérer.

    Avoir des petits zèbres à la maison...

    Qui sont les EIP ?

     

     

    Un enfant intellectuellement précoce est avant tout un enfant qui a un fonctionnement intellectuel différent dont les tests de QI mettent en évidence un potentiel hors normes. Cet enfant présente un rythme de développement intellectuel supérieur à la norme définie pour les enfants du même âge.

     

    Mais ses développements affectif, relationnel et psychomoteur sont habituellement plus en rapport avec son âge biologique. Cet écart de rythme de croissance, ou « dyssynchronie », entre les composantes de sa personnalité différencie fortement l’enfant intellectuellement précoce des autres enfants et nécessite des réponses éducatives adaptées.

     

     

     L'enfant intellectuellement précoce identifié et reconnu par tous parce qu'en réussite est apparemment sûr de lui, avec un aplomb déconcertant, une logique implacable. Il dispose de capacités de compréhension et d'apprentissage plus rapides que celle des enfants de son âge et par conséquent peut se retrouver en avance sur le plan scolaire. Curieux insatiable, il peut se réfugier dans les livres et s'éloigner ainsi d'un monde qui ne lui ressemble pas… Même identifié, il peut désirer se fondre dans la masse ; timide, solitaire, incompris, il dissimule sa souffrance intérieure et ses immenses capacités. Tout en restant « très bon élève » pendant un certain temps…

     

     

     L'enfant intellectuellement précoce non identifié peut être en échec scolaire, se montrer provocateur ou perturbateur, distrait, brouillon, ne faisant que ce qui l'intéresse. Néanmoins hypersensible, il est de nature anxieuse et commence à présenter des difficultés de comportement et de scolarité. Il peut être curieux, montrer certaines facilités, ce qui déroute les parents et les enseignants qui ne comprennent pas ces paradoxes.

     

     

    Ma num2 a toujours eu des difficultés d'intégration à l'école. Ses notes étaient excellentes mais son comportement laissait à désirer. Elle était agitée en classe, une fois son travail fini (et elle finissait toujours très vite !) , et dissipait les autres enfants, ce qui lui valait punitions sur punitions de la part du corps enseignant.

    Peu à peu, elle a commencé à avoir peur d'aller à l’école, a voulu changer d'établissement, et par chance, sa nouvelle institutrice a très vite suspecté une précocité. Elle m'a conseillé de lui faire passer un test de QI. Ma fille a été diagnostiquée HP et un saut de classe lui a été proposé.

    L'année scolaire suivant le saut de classe s'est très bien passée car elle apprenait plein de choses nouvelles et se s'ennuyait plus en classe. Mais l'année d'après, le problème s'est reposé et on m'a proposé un second saut de classe, ce à quoi je me suis opposée.

    Bien que d'une grande maturité intellectuelle, elle est d'une extrême sensibilité et même immaturité sur certains points et n'aurait pas trouvé sa place au sein de plus grands. Elle souffrait beaucoup des railleries des autres enfants qui la traitaient d' "intello" et a développé une phobie scolaire.

    J'ai donc pris la décision de la déscolariser au mois de janvier, selon les conseils du psychologue.

    Elle est instruite en famille depuis 2 ans et se prépare à réintégrer le cursus scolaire à la rentrée prochaine.

    Ma num3 a elle aussi été diagnostiquée HP mais elle le vit très bien et est très bien intégrée dans sa classe. Elle n'a pas souhaité sauter de classe et malgré quelques difficultés comportementales inhérentes à sa précocité, sa scolarité se passe très bien.

    Détectée bien plus tôt que sa sœur, nous en avons immédiatement discuté avec les enseignants, qui aménagent ses apprentissages de sorte à répondre  à sa soif d'apprendre.

     

     

     

    Partager via Gmail Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :